Actualités

Découvrez quelques recettes pour conserver les récoltes de son jardin

Légumes bocaux vinaigre

Comment conserver les récoltes de son potager et quels en sont les avantages? Nous vous proposons une série d’actualités sur ce thème. Pour ce 2e épisode: quelques techniques pour mettre cela en pratique!

Dans la série “Comment conserver ses récoltes”, nous vous avons parlé des avantages , ensuite des modes de conservation des fruits et légumes, il est temps à présent de passer aux recettes pour les conserver !  

Besoin d’idées de recettes de conservation avec le vinaigre, l’alcool ou  la lacto-fermentation ?

Cette actu est pour vous !

 

ATTENTION: la propreté est essentielle pour conserver des aliments sur le long terme. N’utilisez donc que des légumes frais et en parfait état ainsi que des ustensiles propres. 

Conserver dans le vinaigre

Au-delà du traditionnel bocal de cornichons, le vinaigre permet également de conserver les fruits (fraises, framboises, prunes, cerises…), les légumes (brocoli, carottes, chou rouge, betteraves…) et les herbes (basilic, thym, coriandre…). Via cette technique, vous pouvez également cuisiner de délicieux pickles, fruits aigre-doux et chutneys.

tomates vertesChutney de tomates vertes

Pour 4 pots : 1 pomme, 50 g de gingembre, 3 piments, 70 g de sucre roux, 50 ml de vinaigre balsamique, 5 g de sel, 500 g de tomates vertes, 50 g de raisins secs.

Peler les tomates et la pomme avant de les couper en petits dés. Émincer le gingembre et les piments en fines lamelles. Faire chauffer à petits bouillons le vinaigre balsamique et le sucre dans un poêlon jusqu’à dissolution du sucre. Verser les tomates et la pomme, ajouter le sel et laisser cuire pendant 10 mn sans arrêter de mélanger. Ajouter le gingembre, les piments et les raisins secs avant de faire cuire à nouveau 10 mn. Verser la préparation encore très chaude dans des pots de verre avec couvercles et fermer sans attendre. Ce chutney peut se conserver plusieurs semaines. Servir avec des grillades ou un plat exotique. 

Conserver dans l’alcoolcerises

L’alcool (entre 40 et 45°) détruit les microorganismes. De nombreux fruits se prêtent bien à cette technique de conservation, de même que les herbes et quelques légumes, comme le fenouil et le céleri.

Cerises à l’eau de vie

1 litre d’eau de vie, 1 kg de cerises, 200 g de sucre, 1/2 bâton de cannelle par bocal, 1 clou de girofle par bocal,3 ou 4 bocaux de 0,5 l.

Laver les cerises, couper les queues à mi longueur et en remplir des bocaux bien propres et préalablement ébouillantés. Ajouter le sucre (en proportion de 100 g pour 500 g de fruits), la cannelle, le clou de girofle et l’eau de vie. Couvrir hermétiquement les bocaux et laisser macérer 3 mois en les remuant de temps en temps.

Conserver par lacto-fermentation

carottes lacto-fermentéesLes choux, carottes, navets… se prêtent parfaitement bien à la lactofermentation. Cette technique consiste à faire fermenter naturellement les fruits ou les légumes dans leur jus ou une saumure. Cette fermentation qui produit de l’acide lactique (et enrichit la préparation en vitamines) empêche le développement de bactéries nocives. Le dégagement de CO2 issu du processus provoque également un vide d’air idéal pour une bonne conservation. 

Carottes râpées lacto-fermentées

1 litre d’eau non-chlorée, 30 g de gros sel sans additif, 750 g de carottes, 1 brin de thym, 2 bocaux d’un litre.

Si vous utilisez de l’eau du robinet, pensez à la faire reposer quelques heures avant dans une cruche à température ambiante: cela permettra au chlore de s’évaporer.

Disposer les herbes au fond des bocaux. Laver, éplucher (facultatif si bio) et râper les carottes. Remplir les bocaux à hauteur (2 cm du bord), bien tasser pour évacuer les bulles d’air. Dissoudre le sel dans l’eau avant de remplir les bocaux et de fermer (en cas de bocaux à capsule, ne pas serrer à fond). Conserver au moins trois semaines à température ambiante (sans remuer): disposer le bocal sur une assiette ou soucoupe pour récolter le jus qui pourrait déborder (c’est normal). Vous pouvez ensuite consommer ou stocker (pensez alors à serrer la capsule à fond).

Recette en vidéo:

 

 

RETROUVEZ TOUTES NOS FICHES ET BROCHURES 
(onglet « réduire ses déchets »)

SÉRIE « CONSERVER SES RÉCOLTES »

Comment conserver les récoltes de son potager et quels en sont les avantages? Nous vous proposons une série d’actualités sur ce thème.

  1. Les avantages de conserver les récoltes de son potager
  2. Aperçu des principales méthodes de conservation
  3. Quelques recettes

 

A vos fourneaux!

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Pour une réclamation ou une plainte concernant les collectes ou les recyparcs, merci de remplir ce formulaire de réclamation

 

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.