La modernisation des recyparcs suit son cours!Travaux d'agrandissement RPAC

Afin de répondre à l’évolution des consignes de tri des déchets et à l’affluence des citoyens, une cure de jouvence des recyparcs est en cours ! Les travaux de rénovation et de modernisation avancent…

Appelés anciennement “parcs à conteneurs”, les recyparcs ont vu le jour pour la plupart il y a plus de 20 ans. Le tri des déchets a évolué depuis lors: aujourd’hui, c’est 25 types de déchets différents que les préposés des recyparcs peuvent accepter. La fréquentation évolue également: chaque année, le BEP Environnement enregistre près de 1 million de visites sur l’ensemble de ses recyparcs. 

Ces changements requièrent de l’espace, à la fois pour maintenir fluidité et sécurité sur les sites mais aussi pour stocker les nombreuses matières en attendant leur évacuation. C’est pourquoi, depuis 2017, une cure de jouvence est en cours sur ces infrastructures, devenues incontournables à la gestion des déchets ménagers. 

les recyparcs déjà ‘reliftés’?

  • Le recyparc de Walcourt: Il a été entièrement rénové avec une rampe d’accès modulo béton, offrant aux usagers plus d’ergonomique lors du dépôt des déchets dans les conteneurs.  Le bureau des préposés a été construit en dur et les zones de rangement multipliées par deux.Bureau en dur 2
  • Le recyparc de Gembloux: La zone de stockage a été étendue et un espace récup’ a pu y être installé en collaboration avec La Ressourcerie Namuroise. Les préposés ont également pu bénéficier d’un nouveau bureau en dur;
  • Le recyparc d’Anhée: C’est une réorganisation complète de l’accès au recyparc qui a été réfléchie.  Cette réflexion a permis d’augmenter la disponibilité de conteneurs, d’améliorer le bien-être des travailleurs avec un nouveau bureau en dur et de supprimer des files d’attente sur la voie publique. 
  • Le recyparc de Malonne Les travaux ont permis d’ajouter 3 conteneurs à quai, de réorganiser la sortie des véhicules et d’agrandir la partie haute du site pour accueillir plus de matières valorisables.
  • Les recyparcs de Jemeppe sur Sambre et Havelange ont, quant à eux, bénéficié d’une zone de stockage supplémentaire.

Quels sont les projets à venir ?

Pour les recyparcs de La Bruyère et d’Andenne c’est une extension du parc actuel qui est prévue.  Elle permettra d’augmenter le nombre de conteneurs à quai et donc d’offrir plus de disponibilité dans les conteneurs pour les dépôts des citoyens. 

Les bureaux des recyparcs de Dinant, Fosses la Ville et Champion seront remplacés par des structures en dur plus confortables pour les préposés.

A l’horizon 2022 -2023, les recyparcs d’Eghezée et de Sambreville, devenus trop exigus et peu pratiques, seront reconstruits sur de nouveaux sites déjà définis et plus appropriés à ce type d’exploitation.  

Enfin, un dernier projet d’envergure est à l’étude: la réalisation d’un nouveau recyparc à Somme Leuze ! . Actuellement, les habitants de la commune doivent se rendre dans les recyparcs d’Havelange ou de Ciney, Prochainement, la commune de Somme Leuze pourrait également être dotée d’un recyparc sur son territoire.  

La construction des nouvelles infrastructures ainsi que les travaux d’extension sont subsidiés à hauteur de 70% par la Wallonie.

+ d’infos sur les recyparcs

 

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !