Actualités

Composter vous fait gagner de l’argent !

Compost

Composter vous fait gagner de l’argent …

Vous le savez, les déchets organiques que vous compostez font maigrir vos poubelles (et vous font faire des économies par la même occasion). Mais saviez-vous que le compost produit peut avantageusement remplacer les engrais et les amendements que vous utilisez habituellement au jardin ou sur votre balcon ?

Le constat est sans appel : près de 40% de vos ordures ménagères sont des déchets compostables à forte valeur ajoutée. En aménageant un compost dans votre jardin, sur votre balcon ou dans votre cuisine, vous pouvez limiter les frais liés aux sacs pour déchets organiques ou aux poubelles à puce. Vous transformez ainsi vos déchets organiques en un immense gisement naturel et gratuit d’amendement pour votre jardin d’agrément, votre potager ou votre verger. Votre compost pourra être utilisé comme un terreau de qualité qui va protéger vos sols, améliorer la composition de vos terres et nourrir vos plantations. Peu importe que ce terreau soit issu d’un compost en tas, en silo, en treillis ou en fût. Ce qu’il faut considérer, c’est son degré de maturité.

…Mais comment bien utiliser votre compost ?

Lorsque votre compost a plus de 6 mois…

Il est considéré comme mûr. Votre compost a la consistance d’un terreau meuble et foncé (brun ou noir). Parvenu à pleine maturité, il devient plus homogène et ne contient quasiment plus de particules de bois ou de feuilles. Le cas échéant, il suffira de le tamiser et de disposer ces morceaux résiduels dans le nouveau compost afin qu’ils puissent servir d’activateur.

Au jardin

  • Avant de semer une pelouse, retournez superficiellement votre sol et mélangez votre compost mature à la terre (3 kg au m2) sur une profondeur d’une dizaine de centimètres. Juste avant de semer, répandez de 8 à 10 kg de compost/m² sur le sol en surface.
  • Pour entretenir votre pelouse, au début du printemps, répandez de 1 à 2 kg de compost/m² sur la surface de votre pelouse. Pour cette opération, assurez-vous que votre compost soit très fin afin qu’il puisse pénétrer entre les brins d’herbe. Il convient donc de le passer au tamis fin (mailles de 1 x 1 cm).

Au potagervegetable-garden (pixabay)

  • Pour enrichir les sols, incorporez du compost tamisé à la terre de votre potager dès le début du printemps. Si vous souhaitez disposer d’un excellent terreau de semis, mélangez au moins 25 % de compost à la terre. Pour les plantations qui nécessitent une terre plutôt riche (pommes de terre, artichauts, fraisiers, courges, courgettes, cornichons…), épandez de 1,5 à 2 cm de compost tamisé sur toute la surface du sol. 1 cm suffit pour les plantes moins gourmandes (laitues, épinards, endives, carottes, betteraves rouges, navets, fenouil, panais…) et 0,5 cm pour les plantes peu exigeantes (ail, l’oignon, navets, mâche, etc.).

Au verger

  • Pour planter vos arbres et arbustes, mélangez 30% de compost à la terre ou au terreau que vous allez disposer dans le trou de plantation (1 part de compost pour 4 parts de terre). Une fois que vos arbres sont plantés, épandez du compost en couche de 3 à 5 cm entre les arbres et les arbustes.

Au balcon

  • Lorsque vous rénovez vos jardinières au printemps, ajoutez 20 % de compost à la terre existante. Quand vous procédez à l’installation de nouvelles jardinières, n’hésitez pas à ajouter jusqu’à 50 % de compost à de la terre saine et aérée.

Vous disposez d’un compost jeune (- de 6 mois)

Si vous disposez de beaucoup de déchets verts et de cuisine, il se peut que vous manquiez de place dans votre bac à compost. En le vidant plus rapidement que prévu, vous allez obtenir un compost jeune (de moins de 6 mois) qui va contenir des matières non entièrement décomposées.

  • Au printemps, il peut être un apport en nutriments. Etendez ce jeune compost en couche épaisse autour de vos arbustes, entre vos plantes vivaces, vos fraisiers ou les légumes qui ont besoin de beaucoup de nutriments.
  • À l’automne, utilisez ce compost comme couverture de sol (paillis). Étendez-le sur toute la surface de votre potager, entre les plantes, au pied des arbres et des arbrisseaux, etc. Il finira lentement sa décomposition durant l’hiver et protégera le sol contre le soleil, la pluie et le vent. Cerise sur le gâteau : il freinera aussi la pousse des adventices.
  •  

Vous n’avez pas la place pour faire votre propre compost…

Bep environnement a LA solution !

Découvrez tout notre savoir faire et les modalités d’achat de compost Made in Bep

 

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Pour une réclamation ou une plainte concernant les collectes ou les recyparcs, merci de remplir ce formulaire de réclamation

 

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.