Actualités

[12 mois, 12 économies] Janvier : Manger mieux, moins cher et plus durable 

Manger sain (Pixabay)

Tout au long de l’année, BEP environnement vous propose 12 actus conseils pour faire des économies grâce au zéro déchet.

Au menu de janvier: manger mieux, moins cher et plus durable ! 

UN PLUS POUR VOTRE PORTE-MONNAIE

 

Changez vos habitudes de consommation pour payer moins :

  • Préférez-le « fait maison » pour les collations et le goûter des enfants ;
  • Récoltez vos fruits et légumes directement dans les champs et vergers des producteurs locaux. Cette pratique présente un double avantage : faire des économies substantielles et s’amuser en famille !
  • Installez un petit potager écologique dans un coin du jardin ou rejoignez un potager collectif ;
  • Plantez des arbres fruitiers, récoltez vos propres semences et partagez-les ;
  • Pas de jardin ? Cultivez vos tomates sur le balcon, vos chicons dans une armoire, vos salades sur le toit, vos herbes aromatiques dans la cuisine… En cas de surplus de production, pensez aux conserves, à la lactofermentation ou à la congélation… Surtout, ne jetez rien ! 

Découvrez quelques recettes pour conserver les récoltes de son jardin

1001 manières de conserver les pommes et les poires !

  • Optez pour les circuits courts en effectuant vos achats en direct à la ferme ou dans un magasin de producteurs. Les producteurs des marchés du terroir pourront aussi vous faire découvrir leurs bons produits. Vous constaterez par exemple que les légumineuses fournissent des protéines végétales à un prix intéressant : 3 à 5 €/kilo pour des lentilles, des pois cassés ou des pois chiches (même en bio). L’occasion de rencontrer les producteurs près de chez vous et de soutenir le commerce local.

 

Devenir flexitarien ?

En Wallonie, le budget nourriture consacré aux achats de viandes est de 26,1% (1.032€)(*). Plusieurs fois par semaine, n’hésitez pas à remplacer la viande par des plats végétariens qui font la part belle aux légumes frais et aux légumineuses. Ou, optez pour un régime flexitarien, c’est-à-dire moins riche en viande et en poisson, sans être végétarien pour autant.

Rien de plus simple : diminuez votre consommation de viande en ajustant les quantités quotidiennes et en privilégiant la qualité (75 à 100 g de viande par jour). Vous aurez ainsi l’occasion de manger plus équilibré, de découvrir de nouvelles saveurs et d’économiser en moyenne 600 €(*) par personne et par an. Pour limiter votre consommation de viande, recourez aux produits « de substitution » que sont les œufs, le poisson, les produits laitiers, les légumes secs, etc. Ils sont généralement bons et faciles à cuisiner.

(*) Source : Observatoire de la Consommation Alimentaire, Gembloux Agro-Bio Tech/ Université de Liège).

UN PLUS POUR VOTRE SANTÉ

 

Variez les plaisirs et faites la part belle aux légumes !

Pour réussir à manger le plus sainement possible, commencez par limiter les produits transformés industriels, souvent très caloriques et pauvres en nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants, fibres…). Consommez plutôt des aliments frais, naturels, non transformés, riches en nutriments : fruits, légumes, oléagineux, légumineuses, céréales complètes, viandes de qualité, poissons, huile d’olive…

 

UN PLUS POUR NOTRE ENVIRONNEMENT

Privilégiez les achats groupés.

Si vous ne souhaitez pas vous rendre directement dans les fermes, sachez que beaucoup de producteurs développent leurs activités sous forme de coopérative regroupant des producteurs et des citoyens. Pour bénéficier de ces paniers de produits équitables, adhérez tout d’abord à un groupe d’achat alimentaire. Comme ces associations sont généralement bien organisées, elles entretiennent des rapports privilégiés avec les producteurs locaux. En plus des belles rencontres entre membres, vous aurez ainsi l’occasion de mettre un visage derrière un produit. Et en évitant les intermédiaires, vous pouvez bénéficier de produits locaux de qualité à des prix imbattables !

Que ce soit auprès du GASAP (Groupe d’Achats Solidaire de l’Agriculture Paysanne), d’un GAC (Groupes d’Achat en Commun), des Paysans-Artisans ou du Collectif 5C, les opportunités d’acheter sain, malin et durable ne manquent pas. Sous ces différentes appellations, se cache en fait une démarche qui rapproche les consommateurs des producteurs. Le principe est simple : les produits sont livrés en vrac et les membres du groupe s’organisent pour composer des paniers.

Vous voulez faire des économies, prendre soin de votre santé et de l’environnement, ne manquez pas notre prochaine news « 12 mois, 12 économies » de février 

Cuisiner fait maison (Pixabay)

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Pour une réclamation ou une plainte concernant les collectes ou les recyparcs, merci de remplir ce formulaire de réclamation

 

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.