Pourquoi passer aux couches lavables ? Faites vos comptes...

Saviez-vous que l’utilisation des langes jetables représente près d’une tonne de déchets par enfant ?  Face à ce constat, réfléchir à l’utilisation des langes « réutilisables » ou « lavables » en vaut la peine !

Pourquoi passer aux couches lavables ?

Aujourd’hui, les couches lavables et réutilisables ressemblent à si méprendre aux couches jetables ! Préformées, elles s’adaptent parfaitement au poids des bébés et se ferment avec des pressions ou des scratchs. Leurs avantages ? Elles sont non seulement plus saines, mais coûtent et polluent également beaucoup moins que les couches jetables ! 

En moyenne votre bébé est changé 5 à 6 fois par jour (la 1ère année) et 5 fois les années suivantes. 

Dans la plupart des cas, un enfant devient propre le jour à partir de 2 ans et demi et la nuit vers l’âge de 3 ans. Le compte est donc vite fait : votre bébé aura en moyenne besoin de près de 5000 couches jetables…c’est beaucoup de déchets!

Et quel impact sur votre portefeuille …

Sachant qu’un bébé portera +/- 5000 langes avant de devenir propre et que le coût d’un lange est d’approximativement de 0.30€, le coût global des langes jetables pour les parents oscille entre 1350 et 2250 euros. Cela représente une dépense onéreuse pour les ménages sans compter le coût d’évacuation de ces déchets.

A contrario il ne faut que 20 à 40 couches réutilisables !

Durant cette période, votre bambin n’aura besoin que de 20 à 40 langes réutilisables, qui pourront servir à un autre enfant par la suite. C’est véritablement un produit durable.

Couches réutilisables : moins de déchets et moins cher !

Si l’on choisit les langes lavables, les 20 à 40 langes lavables nécessaires génèreront 150 kg de déchets facilement dégradables. Leur coût oscillera, selon les sources, en fonction du type de langes réutilisables, entre 800 et 1200 euros* avec l’avantage de la réutilisation pour plusieurs enfants et la possibilité de les acheter ou les revendre en seconde main par exemple, via le groupe facebook « Couches lavables d’occasion pour les belges » ou de les louer sur des sites comme La couchotèque de la Petite Marmite ce qui vous permet de tester les couches lavables à des prix avantageux.

*Ceci comprend le coût du voile de protection en papier, les dépenses d’énergie, d’eau et de lessive. 

Un plus pour l’environnement

Pour un seul enfant, les couches réutilisables permettent d’éviter 850 kg de déchets non recyclables en deux ans et demi (1 tonne – 150 KG de déchets restants) !  Au niveau des couches jetables, le bilan écologique est moins brillant :  pour un seul enfant, ces couches nécessitent l’abattage de près de 5 arbres et la production de 25 kg de plastique (obtenu via 70 kg de pétrole brut). Jetés avec les déchets résiduels, ces 5.000 couches non valorisables seront incinérées ou mettront jusqu’à 500 ans pour se décomposer en décharge.

Un plus pour la santé des bébés

Composée principalement de fibres naturelles (coton), la couche réutilisable qui est en contact avec la peau du bébé ne contient aucune substance toxique et la laisse respirer. Exemptes de gel absorbant (polyacrylate de sodium), ces couches n’assèchent pas la peau et leur usage nécessite dès lors moins de crème hydratante. Après quelques jours d’utilisation, les érythèmes fessiers – fréquents avec les couches jetables – ont même tendance à disparaître.

Bébé est également plus vite propre !

En grandissant avec des couches réutilisables, votre bébé va ressentir l’humidité dans sa couche quand il fait pipi. Car comme cette couche ne contient pas de gel absorbant chimique (comme dans les langes jetables), le tissu va être mouillé. Votre bébé va alors se rendre compte que cette situation est inconfortable et il deviendra propre beaucoup plus rapidement qu’un enfant habitué à des langes jetables.

Et concrètement, comment faut-il les utiliser ? 

LE mode d’emploi EST simple

  • Préparez la couche en plaçant une bande de papier de protection au fond;
  • Lorsque vous changez votre bébé, vous pouvez jeter le papier de protection contenant les selles à la poubelle (déchets organiques ou au compost au jardin) ou dans les toilettes;
  • Stockez les couches utilisées dans un seau fermé avec un couvercle (maximum 3 jours);

Astuce : ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle pour éviter les odeurs désagréables.

  • Lavez les couches en machine tous les 2 ou 3 jours (à 40° ou 60°). Vous pouvez également procéder à un prélavage. Utilisez de préférence une lessive naturelle et écologique (sans glycérine et adoucissant).
  • Lavez vos langes, qui auraient perdu de leur efficacité absorbante, avec 1 tasse de vinaigre blanc et 1 à 3 c.à.s de cristaux de soude afin de décrasser et améliorer leur qualité.
  • Séchez ensuite les couches propres à l’air libre ou dans un séchoir.

 

Convaincus ?

Les langes pour bébé on pourrait encore en parler longuement !

Pour vous accompagner dans votre démarche, le BEP Environnement propose pour les jeunes parents, des ateliers de découvertes des langes réutilisables en collaboration avec ses communes.  Pour savoir si un atelier est organisé près de chez vous, consultez l’agenda des activités du site bep-environnement.be.

Réécouter cette séquence sur Vivacité

(séquence à partir de 1h38′)

Si vous voulez aller plus loin, les intercommunales wallonnes de gestion des déchets vous proposent leur magazine antigaspi & antidéchets – le magde.be – ainsi que leur page Facebook.

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !