Nouveau centre de réutilisation pour la Ressourcerie Namuroisedevanture ressourcerie

Le centre de tri de La Ressourcerie Namuroise a déménagé le 22 mars dernier. Il a quitté ses installations de Saint-Servais, devenues trop exiguës pour rejoindre un bâtiment du parc d’activité économique Ecolys® (Suarlée), acquis et rénové par BEP Environnement.

Un bâtiment durable aux espaces multiples

Le nouveau siège de La Ressourcerie s’étend  donc désormais sur une superficie de 22.380 m² et comprend environ 4.000 m² d’entrepôts et 540 m² de locaux sociaux et administratifs. 

Les travaux d’aménagement suivent le principe de « marche-avant » pour les déchets et matières collectés. Différents espaces dédiés au recyclage et à la réutilisation, réparation et transformation ont ainsi été aménagés :

  • Nouvelle voirie d’accès en terrain privé, à l’usage exclusif du centre de tri. Cette voirie permet au charroi de camions d’accéder à la zone de manœuvres et déchargement qui dispose d’un pont de pesée;
  • Construction d’un auvent destiné au déchargement préservant et permettant un premier tri des objets collectés avant leur arrivée en zone de tri et démantèlement;
  • Différents espaces cloisonnés destinés au traitement des objets et matières en vue de la préparation au réemploi: ateliers de réparation (vélos, petits électros, mécanique, ferronnerie,…), atelier menuiserie et cabine d’aérogommage, zones de tri spécifiques pour livres et culture, etc.;
  • Salle de nettoyage;
  • Zone de stockage des matières première en vue de leur traitement dans un des ateliers;
  • Zone de stockage des produits finis et studio photo (pour le service « click&collect »);
  • Quai de chargement pour les produits finis servant à l’approvisionnement des cinq magasins.

Les travaux d’aménagement ont permis de rendre le bâtiment le plus autonome et le plus durable possible, notamment par le placement d’une pompe à chaleur ou d’une réserve d’eau de pluie.

La rénovation a permis la création de locaux sociaux (vestiaires, douches, sanitaires, réfectoire, infirmerie…), d’un espace de rencontre « Agoria », et le réaménagement de la partie administrative destinée au personnel d’encadrement et logistique (call-center, bureau logistique, bureau du contremaître, équipe d’encadrement, salle de réunion, …).

Un site idéal pour poursuivre la croissance

Ce déménagement vers des locaux plus grand était nécessaire afin de permettre à La Ressourcerie de poursuivre la croissance de ses activités et l’élargissement progressif du nombre de Communes namuroises desservies (31 aujourd’hui sur un total de 39). Les locaux précédents situés à Saint-Servais apparaissaient en effet beaucoup trop exigus et vétustes et il lui était nécessaire de disposer d’un nouveau centre de regroupement, tri, démantèlement et transformation d’encombrants en vue du réemploi. 

BEP Environnement et La Ressourcerie se lancent alors à la recherche d’un nouveau site. Il est d’abord question de la construction de nouveaux bâtiments sur le site de BEP Environnement à Floreffe. Mais c’est finalement, au cœur du parc d’activité Ecolys® à Suarlée, que BEP Environnement a fait l’acquisition de l’ancien établissement Vanhoebrock (grossiste en produits de boulangerie pâtisserie). Le site a rencontré les attentes de la société en termes d’infrastructure, de situation géographique centrale en Province de Namur, de mobilité et d’accès à l’autoroute pour le service de collecte. Sa proximité avec le site de BEP Environnement à Floreffe, partenaire de la Ressourcerie pour les différentes filières de recyclage matières, est également un atout.

Le projet représente un investissement de l’ordre de 5 millions d’€, subsidié à concurrence de 928.000 € par la Wallonie, soit 2.400.000 € pour l’acquisition du bâtiment et le reste pour la rénovation et l’aménagement du site.

Ressourcerie: Mission environnementale et stratégie réutilisation  

La finalité environnementale première de La Ressourcerie Namuroise est de mettre sur le marché de la seconde main un maximum d’objets et de matières issus de la collecte à domicile et sur demande des encombrants.

L’ADN de la Ressourcerie est de transformer ces « déchet » en ressources en donnant la priorité à la réutilisation et au recyclage de produits et/ou biens en fin de vie ou usagés. 

L’objectif souhaité avec ce nouveau bâtiment est de pouvoir doubler le chiffre d’affaires au niveau de la réutilisation et ainsi augmenter les capacités d’action pour l’entreprise. L’augmentation de la rentabilité sera également soutenue par une stratégie numérique de marketing phygital (physique et digital).

La Ressourcerie EN quelques CHIFFRES

  • Plus de 15 ans d’existence;
  • 31 Communes namuroises desservies;
  • 20 tonnes d’encombrants collectés et traités chaque jour en vue de leur revalorisation, soit 4080 tonnes en 2020;
  • 5 Boutik Made in RECUP, un centre de tri de 4.000 m² et 1 atelier menuiserie;
  • 9 camions dont 7 pour la collecte et 2 pour les apports magasins et service clients;
  • 90 équivalents temps plein dont près de 50% de travailleurs en insertion socio-professionnelle.

 

La ressourcerie namuroise

Une question une demande ?
Contactez-nous !