• cadeau de Noël emballage fait maisonÊtes-vous un adepte des fêtes durables ?

    Savez-vous profiter pleinement des festivités tout en respectant la planète ? Répondez à ce mini-quiz pour savoir si vos fêtes sont écoresponsables.

    Les 100 premiers participants recevront un boc and roll (un emballage réutilisable pour les tartines).

    Règlement du concours

    C'est parti   

  • Question 1/10

    1. Pour décorer ma maison durant les fêtes de fin d’année :

    1. déco maison
  • Question 2/10

    Pour mon sapin de Noël, j’ai opté pour :

    2. sapin
  • Question 3/10

    Pour offrir nos cadeaux en famille sous le sapin :

    3. cadeau sapin
  • Question 4/10

    Lorsque je compte offrir un cadeau :

    4.Cadeaux tendances
  • Question 5/10

    Pour faire plaisir sans trop impacter l’environnement :

    5. cadeau dématérialisé
  • Question 6/10

    Lorsque j’emballe les cadeaux

    6. emballage cadeau
  • Question 7/10

    Pour ma tenue de fête

    7. tenue de fête
  • Question 8/10

    Pour préparer mon repas de fête

    8. repas de fête
  • Question 9/10

    Pour bien manger sans dépenser trop

    9.Bien manger.
  • Question 10/10

    Pour dresser ma table de fête

    10.table
  • Les champs marqués d'un * sont requis.

    Avant de voir votre résultat... Laissez-nous Vos coordonnées

    Remplissez les champs suivants afin de peut-être remporter un boc and roll (un emballage réutilisable pour les tartines) ou un kit de fiches "zéro déchet". Les gagnants seront recontactés personnellement. Règlement du concours

    Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.

  • Résultat

    0/10

    Bravo!

    Vous êtes attentifs à votre consommation au quotidien et vous avez déjà adopté les bons réflexes: la planète vous remercie!

    Même si vous êtes un.e expert.e, nous vous proposons de lire notre article sur les fêtes durables et nos brochures “Le gaspillage alimentaire, ça suffit” – “7 gestes moins de déchets” (onglet “réduire ses déchets”).

     

    N’hésitez pas à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Presque parfait!

    Vous avez déjà adopté plusieurs réflexes. Peut-être en avez-vous appris d’autres pendant ce quiz? Avez-vous lu notre article sur les fêtes durables et nos brochures “Le gaspillage alimentaire, ça suffit” – “7 gestes moins de déchets”(onglet “réduire ses déchets”)?

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Pas mal… 

    Plusieurs erreurs et quelques mauvais réflexes… Ce n’est pas grave: quelques efforts vous remettront sur le bon chemin! Pour aller plus loin, consultez notre article sur les fêtes durables et nos brochures “Le gaspillage alimentaire, ça suffit” – “7 gestes moins de déchets” (onglet “réduire ses déchets”).

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Il y a un début à tout

    Votre résultat est… plutôt moyen! Bonne nouvelle: vous pourrez vite progresser en appliquant nos conseils  pour des fêtes durables et en lisant nos brochures “Le gaspillage alimentaire, ça suffit” – “7 gestes moins de déchets” (onglet “réduire ses déchets”).

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

Bonne réponse

Utiliser des objets de récupération et des éléments de la nature comme des branches de sapin, des pommes de pin ou des rondins de bois permet d’habiller sa maison aux couleurs de Noël à très peu de frais et sans plastique.

Si vous ne pouvez pas fabriquer vos décorations vous-même, résistez à la tentation de vous suréquiper. Pour cela, il est conseillé de faire l’inventaire des guirlandes, des boules et autres décorations de Noël qu’on possède déjà avant de passer au magasin. On risque cependant de se laisser tout de même tenter par de nouvelles décorations qui vont s’ajouter aux autres.

Mauvaise réponse

Acheter des décorations tous les ans pour vouloir être à la mode à tout prix peut être dommageable tant pour l’environnement que votre budget.

Pour résister à la tentation de se suréquiper, il est conseillé de faire l’inventaire des guirlandes, des boules et autres décorations de Noël qu’on possède déjà avant de passer au magasin. On risque cependant de se laisser tout de même tenter par de nouvelles décorations qui vont s’ajouter aux autres.

Le mieux est de réaliser ses décorations soi-même avec des objets de récup et des éléments de la nature. C’est aussi l’occasion de passer de beaux moments en famille et d’ajouter des souvenirs à la magie de Noël.

Bonne réponse

Plus écologique que le sapin naturel et plus esthétique que le sapin artificiel, le sapin DIY (fait maison) fabriqué en carton, en planches de palette ou autres a tout pour plaire ! Il est original et coûte deux fois rien. Il permet de recycler des matériaux, ne perd pas ses épines, s’adapte parfaitement à votre intérieur et peut resservir chaque année.

Mauvaise réponse

Les sapins naturels proviennent souvent de cultures intensives qui détériorent les sols. Notez cependant que, depuis peu, des filières d’agroécologie proposent des sapins plus durables en circuit court, à couper soi-même. Un meilleur plan pour l’environnement!

Pour amortir son impact environnemental, le sapin artificiel doit être réutilisé au moins 8 à 20 ans. C’est une alternative, si c’est le cas. Malheureusement, la plupart des études montrent qu’il est remplacé tous les 6 ans en moyenne.

Pour une alternative durable: lancez-vous ! Plus écologique que le sapin naturel et plus esthétique que le sapin artificiel, le sapin DIY (fait maison) fabriqué en carton, en planches de palette ou autres a tout pour plaire ! Il est original et coûte deux fois rien. Il permet de recycler des matériaux, ne perd pas ses épines, s’adapte parfaitement à votre intérieur et peut resservir chaque année.

 

 

Bonne réponse

Pour éviter de multiplier les cadeaux et finalement le gaspillage et les dépenses inutiles (22% des Belges déclarent qu’ils reçoivent des cadeaux qui ne les intéressent pas), vous pouvez adopter la formule du Père Noël secret (‘cacahuète”): quelques semaines avant Noël, chacun tire au sort le nom d’une personne et n’offre de cadeau qu’à elle. Si le secret est bien gardé jusqu’au réveillon, la distribution de cadeaux peut se transformer en jeu pour savoir qui est le Père Noël secret de qui !

Le cadeau collectif est également une belle alternative mais certains pourraient être d’être déçus (surtout les plus petits).

Si certains préfèrent ne pas recevoir de cadeau, pourquoi ne pas respecter leur volonté et leur écrire – à la place – une lettre de gratitude ou un petit poème.

Mauvaise réponse

C’est dans la tradition, mais…

Quand chacun offre des cadeaux à tout le monde, la fête prend rapidement la forme d’une foire aux dépenses inutiles. Plutôt que d’offrir 10 petits cadeaux anecdotiques (ou peut-être inutiles), mieux vaut opter pour un seul beau cadeau qui fera plaisir à celui qui le reçoit.

Pour éviter de multiplier les cadeaux et finalement le gaspillage et les dépenses inutiles (22% des Belges déclarent qu’ils reçoivent des cadeaux qui ne les intéressent pas), vous pouvez adopter la formule du Père Noël secret (‘cacahuète”): quelques semaines avant Noël, chacun tire au sort le nom d’une personne et n’offre de cadeau qu’à elle. Si le secret est bien gardé jusqu’au réveillon, la distribution de cadeaux peut se transformer en jeu pour savoir qui est le Père Noël secret de qui !

Le cadeau collectif est également une alternative mais certains pourraient être d’être déçus (surtout les plus petits).

Si certains préfèrent ne pas recevoir de cadeau, pourquoi ne pas respecter leur volonté et leur écrire – à la place – une lettre de gratitude ou un petit poème.

Bonne réponse

Lorsqu’un cadeau ne plaît pas, c’est aussi triste pour celui qui le reçoit que pour celui qui l’offre. Et c’est du gaspillage pour l’environnement!

Pour être sûr de faire un bon choix, mieux vaut se renseigner sur les goûts et les envies de la personne qui va le recevoir. Acheter ses cadeaux à l’avance permet en outre de bénéficier du meilleur choix et des prix les plus bas.

L’enveloppe avec un ou deux billets est un choix alternatif qui permet de ne pas se tromper, certes. Mais cela peut être vu comme une manière de « botter en touche »…

Mauvaise réponse

Allez, vous pouvez faire mieux !

Lorsqu’un cadeau ne plaît pas, c’est aussi triste pour celui qui le reçoit que pour celui qui l’offre. Et c’est du gaspillage pour l’environnement! Pour être sûr de faire un bon choix, mieux vaut se renseigner sur les goûts et les envies de la personne qui va le recevoir.

L’enveloppe avec un ou deux billets est un choix alternatif qui permet de ne pas se tromper, certes. Mais cela peut être vu comme une manière de « botter en touche »…

Acheter un cadeau au dernier moment se résume par contre souvent à acheter un objet qui risque de finir au fond d’une armoire. D’autant que les prix de ces objets sont au plus haut à ce moment de l’année.

Bonne réponse

Rien de tel que le fait maison ou Do it yourself ! Biscuits, bougies, foulards, confitures, écharpes, cosmétiques, jardinières, mouchoirs en tissu…. Et pourquoi pas un ensemble d’objets « zéro déchet » pour initier nos proches au zéro déchet !

Bien entendu les chèques cadeaux ou cadeaux dématérialisés sont une bonne alternative également. Ils comptent parmi les cadeaux préférés des Belges. Il y a ceux que l’on connaît bien : chèque-cadeau pour un resto, pour une nuit dans un hébergement insolite, pour une sortie culturelle… Mais vous pouvez aussi imaginer vos propres « chèques » qui peuvent faire très plaisir sans trop vous coûter : bon pour un week-end de babysitting, une matinée de bricolage ou une tonte de gazon.

Vous pouvez également trouver très facilement des cadeaux de seconde main qui sont comme neufs (jouet en bois pour les enfants, vêtement de marque, etc.). Ils sont bien entendu beaucoup moins chers qu’en magasin traditionnel.

Mauvaise réponse

La démarche est facile et rapide mais il y a mieux ! S’ils sont pratiques, les achats des cadeaux en e-commerce sur le net n’en sont pas moins préjudiciables pour l’environnement : la logistique et la fréquence des transports qu’ils nécessitent a des conséquences sur la pollution.

Bien entendu les chèques cadeaux ou cadeaux dématérialisés sont une bonne alternative également. Ils comptent parmi les cadeaux préférés des Belges. Il y a ceux que l’on connaît bien : chèque-cadeau pour un resto, pour une nuit dans un hébergement insolite, pour une sortie culturelle… Mais vous pouvez aussi imaginer vos propres « chèques » qui peuvent faire très plaisir sans trop vous coûter : bon pour un week-end de babysitting, une matinée de bricolage ou une tonte de gazon.

Rien de tel que le fait maison ou Do it yourself ! Biscuits, bougies, foulards, confitures, écharpes, cosmétiques, jardinières, mouchoirs en tissu…. …. Et pourquoi pas un ensemble d’objets « zéro déchet » pour initier nos proches au zéro déchet !

Vous pouvez également trouver très facilement des cadeaux de seconde main qui sont comme neufs (jouet en bois pour les enfants, vêtement de marque, etc.). Ils sont bien entendu beaucoup moins chers qu’en magasin traditionnel.

 

Bonne réponse

La technique japonaise d’emballages en tissu, que l’on nomme furoshiki., utilise de vieux foulards ou d’anciens draps ou rideaux aux motifs sympas. C’est récup et joli ! 

Récupérer les emballages cadeau des fêtes précédentes est une idée anti-gaspi qui peut séduire. Il faut cependant veiller à ce que ces emballages soient impeccables, sinon ils risquent de faire un peu « brouillon »… Ce qui n’arrive pas avec les emballages en tissu de récup!.

Mauvaise réponse

Acheter du nouveau papier en magasin tous les ans, c’est un choix mais qui n’est pas idéal pour l’environnement et le portefeuille.

Choisissez plutôt la technique japonaise d’emballages en tissu, que l’on nomme furoshiki. Pour cette technique, il vous suffit d’utiliser de vieux foulards ou les confectionner tout simplement dans d’anciens draps ou rideaux aux motifs sympas. C’est récup et joli ! 

Récupérer les emballages cadeau des fêtes précédentes est une idée anti-gaspi qui peut séduire. Il faut cependant veiller à ce que ces emballages soient impeccables, sinon ils risquent de faire un peu « brouillon »… Ce qui n’arrive pas avec les emballages en tissu de récup!.

 

Bonne réponse

Excellent réflexe ! Une tenue noire de coupe classique peut très avantageusement être rehaussée par un foulard, une broche ou un petit accessoire en tissu (fleur, papillon, etc.). Pour les hommes, une veste sombre avec une chemise un peu décalée va également faire impression.

Saviez-vous qu’une reine du zéro déchet comme Béa Johnson parvient à porter sa petite robe noire de plus de 20 manières différentes !

Se rendre dans un vide dressing et ou un magasin de seconde main est bien entendu une bonne solution. Ce sont des alternatives moins dommageables pour votre portefeuille et notre environnement. Les tenues festives qu’on y trouve coûtent une fraction du prix neuf et permettent de donner une seconde vie aux vêtements. Pensez également à louer ou à emprunter un vêtement à une connaissance.

Mauvaise réponse

Il y a mieux!

Acheter encore et encore des vêtements, en magasin ou sur internet, favorise inévitablement le gaspillage. Les vêtements vont s’accumuler dans votre garde-robe pour finalement terminer dans un vide dressing… ou (pire!) à la poubelle.

Se rendre dans un vide dressing et ou un magasin de seconde main est une bonne solution. Ce sont des alternatives moins dommageables pour votre portefeuille et notre environnement. Les tenues festives qu’on y trouve coûtent une fraction du prix neuf et permettent de donner une seconde vie aux vêtements. Pensez également à louer ou à emprunter un vêtement à une connaissance.

Vous pouvez aussi opter pour une tenue de coupe classique, rehaussée par un foulard, une broche ou un petit accessoire en tissu (fleur, papillon, etc.). Pour les hommes, une veste sombre avec une chemise un peu décalée va également faire impression.

Saviez-vous qu’une reine du zéro déchet comme Béa Johnson parvient à porter sa petite robe noire de plus de 20 manières différentes !

Bonne réponse

Pour limiter le gaspillage, l’idéal est de dresser une liste d’achats en fonction du menu que vous avez concocté. En calculant de manière précise les quantités nécessaires, vous limiterez la production des déchets alimentaires.

Osez également sortir des sentiers battus en concoctant un repas en optant pour des filières différentes (marchés, boutiques du terroir, achats à la ferme, etc.). Ce sera l’occasion de mettre à l’honneur des produits locaux et de saison en circuit court, qui sont généralement goûteux et finalement beaucoup moins chers : courges, champignons, topinambours, volaille fermière, etc. Un bon moment pour découvrir de nouvelles saveurs !

Mauvaise réponse

Dites “non” au gaspi !

Un repas de fête traditionnel (foie gras, saumon, gibier) implique souvent des ingrédients onéreux. Lorsque vous achetez au dernier moment des mets tout préparés, vous risquez de faire gonfler la note… sans pour autant bénéficier des meilleures saveurs. Pour limiter le gaspillage, l’idéal est de dresser une liste d’achats en fonction du menu que vous avez concocté. En calculant de manière précise les quantités nécessaires, vous limiterez la production des déchets alimentaires.

Osez également sortir des sentiers battus en concoctant un repas en optant pour des filières différentes (marchés, boutiques du terroir, achats à la ferme, etc.). Ce sera l’occasion de mettre à l’honneur des produits locaux et de saison en circuit court, qui sont généralement goûteux et finalement beaucoup moins chers : courges, champignons, topinambours, volaille fermière, etc. Un bon moment pour découvrir de nouvelles saveurs !

Bonne réponse

Tous les grands chefs l’affirment : pour les fêtes, on peut très bien manger sans dépenser trop !

Commencez par choisir une viande moins chère mais locale et bio : poulet, dinde ou bœuf. N’exagérez pas sur la quantité : avec l’apéro, un potage, une entrée, un plat et un dessert, 75g de viande par personne suffisent largement. Privilégiez également les accompagnements à base de légumes de saison comme des pommes de terre cuisinées au four, une belle potée d’hiver au butternut et une salade de saison (mâche, pourpier).

Mauvaise réponse

Limiter son repas de fête à un seul plat (aussi bon soit-il) est un peu triste. La fête est un moment convivial qu’il est agréable de prolonger autour de bons plats savoureux.

S’ils sont souvent considérés comme une solution futée pour se mitonner un repas de réveillon en deux temps trois mouvement, les plats préparés surgelés reviennent finalement très cher au kilo (jetez un œil à l’étiquette), n’apportent pas de grandes émotions gastronomiques et restent assez opaques quant aux ingrédients qui ont servi à les cuisiner (graisse de moindre qualité, trop de sucre et de sel, etc.).

Tous les grands chefs l’affirment : pour les fêtes, on peut très bien manger sans dépenser trop ! Commencez par choisir une viande moins chère mais locale et bio : poulet, dinde ou bœuf. N’exagérez pas sur la quantité : avec l’apéro, un potage, une entrée, un plat et un dessert, 75 g de viande par personne suffisent largement. Privilégiez également les accompagnements à base de légumes de saison comme des pommes de terre cuisinées au four, une belle potée d’hiver au butternut et une salade de saison (mâche, pourpier).

Bonne réponse

S’il vous manque des assiettes, des couverts et des verres, les louer est un moyen de consommer durable. Il est en effet inutile d’acheter des objets dont on se servira qu’une seule fois.

Vous pouvez également demander à vos invités de prendre leur propre « set de table » pour l’occasion. Ca peut même être l’occasion d’organiser le concours de l’assiette la plus fun de la soirée. Dans cet esprit, demandez à vos invités de se munir d’un petit récipient en verre (genre bocal de récup) au cas où il y aurait des restes à reprendre.

Mauvaise réponse

Durant les fêtes, vous trouvez facilement de la vaisselle, des couverts et des verres jetables festifs et de belle facture. S’il est tentant d’en acheter pour se simplifier la vie, ces ustensiles de table en plastique ne s’utilisent généralement qu’une fois et finissent invariablement à la poubelle. C’est à la fois dommageable pour votre porte-monnaie et l’environnement.

En vous rendant en magasin pour acheter des assiettes et des verres “dans l’esprit de Noël”, vous allez remplir vos armoires d’objets que vous risquez de n’utiliser qu’une seule fois… et que vous tenterez peut-être ensuite de revendre en seconde main ou d’écouler dans une brocante de quartier.

S’il vous manque des assiettes, des couverts et des verres, les louer est un moyen de consommer durable. Il est en effet inutile d’acheter des objets dont on se servira qu’une seule fois. Vous pouvez également demander à vos invités de prendre leur propre « set de table » pour l’occasion. Ca peut même être l’occasion d’organiser le concours de l’assiette la plus fun de la soirée. Dans cet esprit, demandez à vos invités de se munir d’un petit récipient en verre (genre bocal de récup) au cas où il y aurait des restes à reprendre.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !