Actualités

Penser "Zéro Déchet": un plus pour la planète… et pour votre portefeuille !

Accessoires zéro déchet

Appliqué à la vie quotidienne, le mode de consommation zéro déchet a des vertus environnementales indéniables. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il permet également de faire des économies substantielles. La preuve en chiffres !

des produits réutilisables pour économiser toute l’année

L’utilisation de produits réutilisables à fabriquer soi-même est un formidable moyen d’économiser de l’argent tout au long de l’année. Grâce à ce mode de consommation ZD, plus besoin en effet d’acheter des serviettes en papier, des langes jetables, des produits d’entretien industriels, du film plastique, des mouchoirs en papier, des lingettes nettoyantes ou des cotons démaquillants.

 

cotons démaquillants (ecopanda sur unsplash)

Quelques exemples?

  • Un mouchoir lavable en coton va avantageusement remplacer les mouchoirs en papier;
  • un Bee Wrap en cire d’abeille sera bien plus économique que les films alimentaires en plastique;
  • des chiffons découpés dans de vieux Tshirt s’imposeront en lieu et place des lingettes nettoyantes jetables (très polluantes) et du papier essuie-tout;
  • Et pour remplacer les coûteux cotons à démaquiller jetables, des disques démaquillants lavables et à faire soi-même feront très bien l’affaire.

 

En chiffres?

Selon l’ASBL Ecoconso, l’achat de langes lavables permet d’économiser de 400 à 650 € (budget total) par rapport aux jetables.

Le savon solide coûte environ 0,4 centime par lavage des mains, tandis que la version liquide revient à plus ou moins 3,5 centimes.

Selon l’organisation française “60 Millions de Consommateurs”, une dose de lessive industrielle coûte dix fois plus cher qu’une dose fabriquée maison.

 

Boire l’eau du robinet

L’eau du robinet coûte environ 0,003 centime par litre, tandis que l’eau en bouteille revient en moyenne à plus de 0,60€ du litre.

De plus, la fabrication d’une bouteille d’eau d’un litre nécessite elle-même l’utilisation de 2 litres d’eau, 80 g de charbon, 42 litres de gaz et 100 ml de pétrole. Sans compter les coûts associés à l’élimination et au recyclage du plastique des bouteilles jetables.

La solution : utiliser une gourde. Simple et efficace!

Alimentation: en vrac, en gros ou fait-maison

Zéro déchet, ZD, pots à vrac épicesAcheter en vrac ou en gros

Acheter des produits en vrac (chez le producteur ou en magasin) coûte généralement moins cher… mais pas toujours ! Il est dès lors recommandé de comparer les prix affichés au kilo des produits emballés.

Une étude de l’organisation française “60 Millions de Consommateurs”, publiée en novembre 2021, indique que le prix du vrac est indéniablement plus intéressant pour les produits bio : amandes (-15 %), lentilles vertes (-7 %), sucre (-22 %), riz long blanc (-4 %), savon de Marseille liquide (-22 %).

N’hésitez pas à organiser des achats groupés en grandes quantités avec vos amis, votre famille et vos voisins. Et, assurez-vous que les denrées achetées en grande quantité ne risquent pas de se périmer avant leur consommation.

 

Cultiver ses propres légumes et herbes aromatiques

Les herbes aromatiques et les légumes cultivés à la maison sont gratuits et sans emballages plastiques ! Le gain pour l’environnement est encore plus grand lorsqu’ils sont produits à partir de graines et de boutures offertes par un proche, sur un substrat de déchets organiques (compost).

N’hésitez pas à fréquenter les grainothèques !

Limiter les achats neufs, plus coûteux

vide grenier, vêtement, seconde main (artificial-photography-unsplash)Acheter en seconde main et faire du troc

L’achat d’articles de seconde main permet d’éviter le gaspillage en redonnant une seconde vie aux objets qui existent déjà. Autre avantage : les objets d’occasion sont généralement bien moins chers que les neufs.

En achetant par exemple une machine à laver d’occasion, vous pouvez économiser jusqu’à 60% du prix d’une machine neuve (du même modèle). Et question fiabilité, le label electroREV assure la qualité des appareils électroménagers revalorisés par les opérateurs d’économie sociale en Wallonie.

En matière d’économie, le troc va encore plus loin. Il vous permet de ne pas jeter des objets fonctionnels en les échangeant contre un autre dont vous avez besoin. Et cela sans dépenser un seul centime !

 

Réparer plutôt que remplacer

Plutôt que de jeter les objets qui ne fonctionnent plus, pensez à les réparer. Il existe désormais des filières qui vous permettent de les remettre en état de marche. Vous pouvez bien entendu tenter de le réparer vous-même ou de le confier à un atelier de réparation.

Les Repair Café proposent des séances de réparation à moindres frais et sont présents dans toute la Wallonie. Lorsque vous achetez un nouveau produit, pensez à privilégier les articles de qualité, réparables et/ou garantis à vie. Vous ne devrez ainsi pas les remplacer pour cause d’obsolescence programmée ou de qualité douteuse.

Sondage: vos bonnes résolutions ZD?

Le zéro déchet fait partie de vos résolutions pour 2023? Vous vous intéressez au zd?  Répondez à notre sondage: 

Sondage

De quoi auriez-vous besoin pour aller plus loin et/ou intégrer le zéro déchet dans votre quotidien? A quelles initiatives participeriez-vous?

C’est parti pour une année aux modes de consommation réfléchis, respectueux de notre environnement et remplis de belles découvertes ! Pour vous aider et aller un pas plus loin, consultez notre annuaire ZD et nos brochures:

Annuaire ZD de la Province de Namur

Nos brochures (onglet “réduire ses déchets”)

Photos: ecopanda, markus-spiske & Artificial Photography sur Unsplash 

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Pour une réclamation ou une plainte concernant les collectes ou les recyparcs, merci de remplir ce formulaire de réclamation

 

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.