Le verre : du recyclage à la récup’

Nous vous rappelons pourquoi et comment bien trier vos bouteilles, flacons et bocaux en verre et pour les personnes qui se sentent l’âme bricoleuse, voici quelques idées de récupération « fait maison ».

Comment se débarrasser correctement de ses verres ?

Il existe deux moyens de vous débarrasser de vos bouteilles, flacons et bocaux en verre :

– le recyclage

– la consigne

En ce qui concerne le recyclage, il faut savoir que le verre a la particularité d’être recyclable à l’infini. Et pour être efficace, il faut que le tri soit de qualité.

Comment ? En séparant le verre blanc transparent (que l’on met dans les bulles à verre blanches) du verre coloré transparent (qui lui va dans les bulles à vert vertes). L’intérêt de les séparer est simple, on peut faire du verre coloré avec du verre blanc, mais le contraire n’est pas vrai ! Si nous mélangions les deux, nous ne ferions plus que du coloré.

Une autre bonne raison de déposer vos bouteilles, flacons et bocaux en verres dans les bulles ou à la consigne, et on y pense parfois moins, c’est le danger que représente le verre dans la nature, sur la voie publique ou encore dans nos sacs d’ordures ménagères, lorsqu’ils sont manipulés par le personnel de collecte.

Consignes pour mettre le verre à la bulle

Donc séparer les couleurs, c’est la première règle mais ce n’est pas la seule ! Il faut impérativement être attentif à 4 autres choses avant de vous présenter devant ces fameuses bulles à verre :

  • Est-ce une bouteille, un flacon ou un bocal ? Non ? Alors ce n’est pas autorisé dans les bulles à verre (ex : un verre dans lequel on boit)
  • Le contenant n’est pas transparent ? les bouteilles opaques ne sont pas faites de verre (par exemple, une bouteille de genièvre qui est en terre cuite)
  • L’objet résiste à la chaleur ? Outre le fait que ce n’est ni une bouteille, ni un flacon et ni un bocal, les plats pour le four sont par définition résistants à la chaleur (ils ne fondent pas à la même t° que le verre creux d’emballage et perturbent le processus de recyclage)
  • Il s’agit d’une lampe, d’un néon ou d’une vitre ? à nouveau on en revient à l’idée de base : ce n’est pas une bouteille/flacon/bocal donc non ! et de plus ces objets ont des propriétés spécifiques qui les rendent impropres à la production de nouvelles bouteilles.

Parmi les interdits on retrouve donc les objets en porcelaine, céramique, verre plat, opaline et le cristal.

Maintenant, si vous souhaitez être vraiment au top :

  • Déposez les vides, sans couvercles, ni capsules ni bouchons
  • Histoire de ne pas réveiller tout un quartier, évitez de les déposer entre 22h et 7h du matin.
  • Ne laissez rien trainer autour des bulles à verre, pour rappel les dépôts sauvages sont passibles de sanctions (amende allant jusqu’à 250€).

Que devient votre verre ?

Il est transporté dans un centre de recyclage. Les verres colorés et incolores y sont déchargés séparément. Les contaminants (étiquettes, bouchons, capsules et impuretés) sont enlevés. Le verre est ensuite concassé en groisil. Après être passé dans des séparateurs optiques permettant de retirer les derniers intrus, le groisil est envoyé dans les verreries où il est fondu en vue de fabriquer de nouveaux pots, bocaux, bouteilles et flacons.

Et les consignes ?

Et puis, n’oublions pas de parler des bouteilles consignées, celles-ci sont retournées à leur point d’origine (brasseries, vignobles, …) qui après les avoir nettoyées et inspectées les réintègreront dans leurs chaînes d’embouteillage pour être réutilisées sans transformation.

L’avantage de ce dispositif est la réutilisation de l’emballage (jusqu’à 50 fois environ), on réduit ainsi la production de bouteilles, la quantité de déchets et le recyclage relativement consommateur d’énergie arrive en dernière étape pour donner une deuxième vie à la bouteille qui sera refondue pour resservir à nouveau. Le consommateur est quant à lui fortement incité à rapporter ses bouteilles puisque ce geste lui permet de récupérer l’argent laissé en consigne.

Réutilisez vos vieux verres

Maintenant, une fois que vous avez déposé vos bouteilles/flacons et bocaux dans les bonnes bulles à verre, ou à la consigne. Gardez-en quelques-uns sous le coude afin de les customiser et leur donner une seconde vie.

La tendance « fait maison » bat son plein et il existe 1001 idées qui permettent de récupérer nos objets en verre. Par exemple : une bouteille de vin est idéale pour laisser libre court à votre imagination : luminaire, vases, … avec de la ficelle colorée, des restes de peinture murale (récup’, toujours récup’), on peut facilement la découper et en faire un coquetier à partir d’un cul de bouteille, … bref le web regorge d’idées et astuces sympas et facile à exécuter.

Pour les adeptes de l’achat en vrac, les bocaux sont LA solution au rangement de vos céréales, vos riz, vos pâtes etc., mais pas que ! Les bricoleurs pourront y stocker leurs clous, vis… Ou encore, percez le couvercle de votre bocal afin d’y passer une paille et vous voilà avec une jolie jarre pour déguster votre thé détox !

VOUS POUVEZ ÉCOUTER L’INTERVIEW DE Leatitia Canu DANS L’ÉMISSION Aller-retour sur vivacité

Une question une demande ?
Contactez-nous !