Une fête de Pâques zéro déchet

La fête de Pâques arrive à grand pas… Il suffit de se balader dans les allées des supermarchés et d’ouvrir les yeux pour se rendre compte que, dans ce domaine aussi, la société de consommation nous amène à produire pas mal de déchets.

Que les enfants et les gourmands se rassurent, Pâques en mode zéro déchet, c’est possible et c’est même peut-être mieux !

1ère étape : choisir des œufs en chocolat non emballés

Pour ce faire, poussez la porte de votre boulanger de quartier, du chocolatier artisanal de votre région, de votre épicerie locale ou peut-être de votre magasin habituel et privilégiez les œufs en vrac sans emballage. Privilégiez la qualité plutôt que la surabondance. Non seulement, vous réduirez les déchets mais surtout vous vous régalerez…

2e étape : prévoir des emballages réutilisables 

Demandez au « lapin » ou aux « cloches de Pâques » d’utiliser des contenants réutilisables : bocaux en verre ou en métal. C’est idéal pour préserver le chocolat de l’humidité du jardin.

Si les cloches passent à l’intérieur, lancez-vous dans la confection de petits sachets en tissu personnalisés et réutilisables. Ou, pourquoi pas, profitez des vacances de printemps pour créer avec les enfants des emballages réutilisables à base de boîtes à œufs ou d’autres objets de récupération. Vous trouverez plein d’idées sur le web.

3e étape : éviter le gaspillage

Que celui qui n’a jamais retrouvé d’œufs en chocolat en octobre au fond de l’armoire, jette la première coquille 😉  Il arrive que les armoires débordent d’œufs durs ou en chocolat. Pour éviter de gaspiller, pensez dès aujourd’hui à les intégrer dans des recettes :

  • les œufs durs feront merveille dans des salades, des soupes ramen ou des sandwichs ;
  • les œufs même fourrés et autres lapins en chocolat se transforment délicieusement en mousse au chocolat.

Vous pouvez aussi penser au partage et au don : à l’école, au bureau ou à une association locale.

Un autre conseil : utiliser des éléments naturels pour colorer les œufs

Épices, fruits, légumes : il y a énormément de possibilités. Pour une couleur marron : utilisez des pelures d’oignons ou du café. Pour une couleur jaune : faîtes bouillir l’œuf avec une cuillère à soupe de curcuma.  Vous voulez du vert ? Utilisez des épinards frais ou des fanes de radis. Pour des nuances de rouge : testez le jus de betterave ou le chou rouge…  Pour apporter des tons bleus à violets : utilisez des myrtilles.

Un dernier point : la déco !

Prévoyez une table de Pâques zéro déchet. Evitez les décorations en plastique et les serviettes et nappes jetables. Préférez une jolie nappe et des serviettes en tissu avec votre vaisselle réutilisable. Pour la déco, optez pour des décorations naturelles, trouvées au jardin ou dans la nature. Vous pourrez ainsi les composter après utilisation. Dans ce domaine aussi, vous trouverez une foule d’idées à votre goût sur le web.

Avec un peu d’avance, joyeuses Pâques à tous !

ECOUTEZ LA SÉQUENCE ALLER-RETOUR SUR VIVACITÉ

Une question une demande ?
Contactez-nous !