Petite histoire de nos déchets

Le monde des déchets évolue vite !  Début des années 90, on installe les premiers recyparcs (parcs à conteneurs), puis, on passe progressivement au sac payant communal et aux conteneurs à puce tout en mettant en place progressivement le tri sélectif avec l’apport volontaire aux bulles à verre et la collecte en porte-à-porte des papiers-cartons, PMC et, sur certaines zones, des déchets organiques. 

D’où venons-nous ?

A la préhistoire, nos ancêtres ne produisaient que des déchets alimentaires biodégradables qu’ils jettent là où ils mangent. Ensuite, dans l’Antiquité avec la sédentarisation, les Grecs et les Romains installent des toilettes publiques et emportent les déchets en-dehors des villes dans des fosses. Les paysans récupèrent les matières fermentescibles pour fertiliser les champs.  

l’urbanisation change la donne

Au Moyen Age, vers l’an 1000, les hommes se regroupent dans des villes fortifiées et les déchets vont alors s’accumuler. Les habitants prennent petit à petit l’habitude de jeter leurs déchets dans les rues. Des dispositions sont prises pour remédier au manque d’hygiène résultant. On pave les rues principales, on crée des canaux et fossés. Au 13ème siècle, les citoyens doivent nettoyer une fois par semaine devant leur maison, déposer leurs déchets aux endroits prévus mais rien n’est respecté. En résulte la Peste Noire de 1347 qui fit des millions de morts en Europe.

premiers métiers liés au déchets

Au 17ème siècle, le métier de chiffonnier apparaît. Ils récupèrent les vieux vêtements, les chiffons, les os d’animaux, les cheveux et toute sorte d’objets pouvant être réutilisés. Ce sont les premiers recycleurs. Avec la graisse des os bouillis, on fabrique des bougies, les chiffons du papier, les cheveux des perruques…

généralisation de la gestion des déchets

Au 19ème siècle, l’hygiène générale se développe grâce à l’aménagement de réseaux d’eau potable, de tout-à-l’égoût et de chaussées facilement nettoyables. En 1884, Eugène Poubelle, à Paris, ordonne le dépôt des déchets dans des récipients spéciaux munis d’un couvercle pour déposer leurs ordures ménagères devant leurs portes. Ce sont les poubelles. Elles sont ramassées à l’aide de voitures en tôle tirées par des chevaux puis vidées dans des fosses. Là, des déchets sont récupérés et triés afin de ne laisser que les matières utiles à l’agriculture. Certains sont détruits dans des fours qui donnent de la vapeur et de l’électricité.  

Où allons-nous ?

Aujourd’hui, les déchets sont recyclés et/ou valorisés. Pour les déchets organiques, en compost, en chaleur et électricité par biométhanisation. Et les ordures ménagères sont incinérées pour produire de l’électricité. De nouvelles filières de recyclage apparaissent. Les canettes sont par exemple recyclées pour fabriquer des vélos. Les modes de collecte évolueront aussi avec les conteneurs enterrés. Tout cela, en presque 20 ans ! Et, avec l’urgence climatique, la réduction des déchets prend toute son importance. Il est certain que le monde des déchets va encore évoluer très vite ! Alors, En route vers le zéro déchet !

ÉCOUTEZ LA SÉQUENCE VIVRE ICI SUR VIVACITÉ

Une question une demande ?
Contactez-nous !