Je réduis le gaspillage et je fais des économies

En Europe, 20% de la production alimentaire est perdue ou gaspillée chaque année. Gaspiller nos aliments, c’est gaspiller nos ressources : la terre, l’eau et l’énergie. Pour chaque kg de nourriture produit, ce sont 4,5 kg de CO2 qui sont rejetés dans l’atmosphère. 

Un gaspillage annuel moyen de 173 kg/personne.

Mais en Belgique, ce gaspillage est encore plus important. Le Belge est le deuxième plus gros gaspilleur européen avec 345 kg de pertes et gaspillage par personne, juste après les Pays-Bas (541 kg/personne). 

Nos autres voisins sont eux dans la moyenne avec respectivement :

  • 175 kg au Luxembourg ;
  • 149 kg en Allemagne ;
  • et 136 kg en France.

Les denrées alimentaires sont perdues ou gaspillées à toutes les étapes de la chaîne, de la production agricole à la consommation finale des ménages.  Mais ceux qui contribuent le plus au gaspillage alimentaire sont les ménages et cela pour plus de la moitié du gaspillage (53%). Les autres secteurs responsables sont :

  • le secteur de la transformation, pour 19% ;
  • les services alimentaires (HoReCa…), pour 12% ;
  • la production primaire, pour 11% ;
  • la vente en gros et au détail, pour 5%.

 Source : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20170505STO73528/infographie-les-chiffres-du-gaspillage-alimentaire-dans-l-union-europeenne

Comment agir ?  

Acheter mieux ! Lorsqu’on achète des produits de qualité (fromages bio, salaisons artisanales…), nous donnons plus de la valeur à nos aliments et nous avons ainsi moins tendance à les négliger au fond du frigo…

Acheter moins ! En prévoyant nos menus et en établissant une liste de course, nous réduisons le gaspillage et faisons des économies.

Acheter « moche » ! Nous pouvons aussi donner leur chance aux fruits et légumes moins esthétiques et non calibrés. Ils sont tout aussi délicieux et moins cher.

Bien ranger son frigo : Pour cela, nous pouvons veiller à
– ranger les aliments selon le principe « premier entré, premier sorti » ;
– respecter les différentes zones de froid du frigo en fonction des types d’aliments ;
– conserver les aliments dans des boîtes hermétiques : les restes de repas, les légumes frais comme les salades, épinards…

Un bon plan ? Même si vous n’avez besoin que de quelques feuilles de salade, lavez-la entièrement et conservez-la dans un plat avec un couvercle hermétique au frigo. Votre salade tiendra sans souci durant une semaine et vous pourrez la manger au fur et à mesure de vos envies.

Bien ranger ses armoires : veiller à bien refermer les emballages ouverts ou à utiliser des boîtes hermétiques pour les biscuits le pain, les céréales, des pâtes…

Manger tout : Il existe une foule de recettes sur le web pour intégrer les restes dans des recettes faciles : omelettes, quiches, soupes, smoothies, salade composée, croûtons… ou cuisiner toutes les parties des légumes : soupe de fanes de radis, dés de pieds de brocoli…

Conserver longtemps: ne pas hésiter à congeler pains, légumes, fromages, plats préparés… et penser à les intégrer dans nos prochaines recettes.

Voilà donc quelques conseils zéro déchet qui vous permettront de faire des économies tout en vous régalant.

écoutez la séquence aller-retour sur vivacité

Une question une demande ?
Contactez-nous !