Écrans plats ? Au recyparc avec les autres écrans

Bonne nouvelle : depuis le 1er juillet, les écrans plats de TV et moniteurs devront être déposés dans les mêmes ‘box-palettes’ que les tubes cathodiques classiques. Découvrez ci-dessous les raisons de ce changement.

Petit retour en arrière

À l’époque, tout téléspectateur possédait une énorme TV pesant des tonnes. Avec un tube cathodique tellement massif qu’il fallait s’y mettre à deux pour le déplacer. Bonjour les courbatures le lendemain ! Heureusement, ces mastodontes sont aujourd’hui en voie de disparition dans les foyers belges. Si on en dénombrait encore 3,5 millions en 2013, il n’en reste plus que 1,9 million en 2017. Même topo pour les écrans d’ordinateur à tube cathodique : la Belgique en comptait 700.000 en 2013, pour 300.000 seulement en 2017. Ces poids lourds disparaissent donc à grande vitesse. Saviez-vous que Recupel avait ainsi collecté plus d’un demi-million de TV et moniteurs à tube cathodique en 2017 ?

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les écrans plats font l’unanimité dans nos foyers. Autrement dit : ils sont, eux aussi, de plus en nombreux à être mis au rebut. Pas étonnant dès lors que des solutions particulièrement efficaces aient été développées pour traiter nos écrans plats aux fins de recyclage. Si nous devions auparavant séparer écrans plats et tubes cathodiques dans le recyparc, ceux-ci peuvent désormais être déposés dans le même box-palette. Pratique, non ? La plupart d’entre nous étaient déjà enclins à le faire, mais c’est donc officiel depuis le 1er juillet 2018.

Merci de collaborer à leur recyclage !

Une question une demande ?
Contactez-nous !