• ETES-VOUS UN AFICIONADO DU RéEMPLOI ?

    Où en êtes-vous dans vos démarches éco-responsables ? Zéro déchet, réemploi, réutilisation, seconde main…

    Pour savoir quel (éco)consommateur vous êtes, participez donc à ce petit quiz.

     

    Les 100 premiers participants recevront un kit de fiches “zéro déchet” – Règlement du concours

    C'est parti   

  • Question 1/10

    Lorsque l'un de mes appareils électriques tombe en panne...

  • Question 2/10

    Lorsque j'achète un appareil électroménager de seconde main...

  • Question 3/10

    Lorsque je souhaite renouveler ma garde-robe ...

  • Question 4/10

    Lorsque je décide de changer de smartphone...

  • Question 5/10

    Lorsque j'envisage d'effectuer des travaux chez moi...

  • Question 6/10

    Lorsque j'ai besoin de matériel scolaire pour mes enfants...

  • Question 7/10

    Lorsque je décide d'organiser une soirée "jeu de société" à la maison...

  • Question 8/10

    Si j'ai besoin d'une brouette pour transporter des bûches...

  • Question 9/10

    Lorsque je prépare mes semis pour le printemps...

  • Question 10/10

    Pour les fêtes, je compte emballer mes cadeaux...

  • Les champs marqués d'un * sont requis.

    Avant de voir votre résultat... Laissez-nous votre avis

    Si vous le souhaitez, remplissez ce court formulaire pour nous faire part de vos remarques.

    (Les champs "code postal" et "localité" sont obligatoires pour accéder aux résultats).

    Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.

  • Résultat

    0/10

    Bravo!

    Vous êtes attentifs au réemploi au quotidien et vous avez déjà adopté les bons réflexes: la planète vous remercie!

    Même si vous êtes un.e expert.e, nous vous proposons de lire nos conseils pour favoriser le réemploi et lire nos brochures sur le sujet (onglet “réduire ses déchets”)?

     

    N’hésitez pas à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Presque parfait!

    Vous avez déjà adopté plusieurs réflexes “réemploi et zéro déchet”. Peut-être en avez-vous appris d’autres pendant ce quiz? Connaissez-vous notre brochure “Réemploi, le bon choix”? Avez-vous lu nos brochures sur le sujet (onglet “réduire ses déchets”)?

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Pas mal… 

    Plusieurs erreurs et quelques mauvais réflexes… Ce n’est pas grave: quelques efforts vous remettront sur le bon chemin! Pour aller plus loin, consultez nos conseils pour favoriser le réemploi et nos brochures sur le sujet (onglet “réduire ses déchets”).

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

    Il y a un début à tout

    Votre résultat est… plutôt moyen! Bonne nouvelle: vous pourrez vite progresser en appliquant nos conseils  pour favoriser le réemploi et en lisant nos brochures sur le sujet (onglet “réduire ses déchets”).

     

    N’hésitez pas à mettre tous ces conseils en pratique et à partager ce quiz autour de vous!

     

    Revenir au début du quiz

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Si vous êtes bricoleur.se, vous pouvez le faire vous-même en consultant des tutos sur internet. Vous pouvez également vous rendre dans un Repair-café pour faire réparer, par un bénévole, vos petits appareils électroménagers, vos ordinateurs ou vos vélos. Vérifiez tout de même à l’avance si le Repair-Café dans lequel vous souhaitez vous rendre propose l’atelier de réparation adéquat ! 

 

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Pas le temps ou la possibilité de réparer vous-même  ? Pensez aux Repair-café. Si vous ne savez que faire d’un appareil en panne, vous pouvez le donner à une association où il pourra – lorsque c’est possible – être réparé et revendu. Déposer votre appareil électrique dans un recyparc est également un bon réflexe: il sera dirigé vers une filière de réparation ou de recyclage.

Évitez absolument de jeter vos petits appareils à la poubelle, avec vos déchets résiduels. Surtout, n’abandonnez pas vos plus gros appareils au bord du chemin. Même s’ils sont irréparables, ces appareils ont encore de la valeur s’ils sont démontés et recyclés. Abandonnés, ils ne font que polluer l’environnement.

Bonne réponse

Très bon réflexe !

Le label “ElectroREV” assure la qualité des appareils électroménagers revalorisés par les opérateurs d’économie sociale en Wallonie et à Bruxelles. Ils sont garantis 1 an et revendus en moyenne au tiers du prix de l’équivalent neuf.

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Avant d’acheter, il est prudent de faire fonctionner l’appareil chez le vendeur. Cette précaution ne garantit cependant pas la fiabilité de l’appareil, qui pourrait vous lâcher quelques semaines plus tard. Assurez-vous donc qu’il soit couvert par une garantie et/ou qu’il porte un label “ElectroREV” qui assure la qualité des appareils électroménagers revalorisés par les opérateurs d’économie sociale en Wallonie et à Bruxelles. Ils sont garantis 1 an et revendus en moyenne au tiers du prix de l’équivalent neuf. 

En tous cas, n’achetez pas de « chat dans un sac » et ne faites confiance qu’à un vendeur (professionnel ou particulier) que vous connaissez bien.

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

La longévité des vêtements dépend à la fois de la qualité du textile et du soin que vous leur portez. L’achat en boutique de seconde main vous permet d’acheter des vêtements de marque (de qualité et en très bon état) à des prix raisonnables. Par ailleurs, vous réduisez l’empreinte écologique des vêtements en prolongeant leur vie. Bonus pour la planète ! 

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Souvent, les vêtements neufs à bas prix donnent un résultat très décevant à l’usage et donc dans la durée. En achetant ce type de vêtements, vous risquez de devoir en changer souvent. L’achat sur internet, quant à lui, ne favorise pas le commerce de proximité et génère de la pollution due, entre autres, au transport. 

La meilleure solution reste l’achat en boutique de seconde main qui permet d’acheter des vêtements de qualité et en très bon état à des prix raisonnables. Par ailleurs, vous réduisez l’empreinte écologique des vêtements en prolongeant leur vie.  C’est tout bon pour la planète ! 

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Lorsque l’achat se fait auprès d’un revendeur reconnu, c’est la bonne affaire ! Les smartphones de seconde main reconditionnés sont testés afin d’établir un diagnostic précis de leur état. Les pièces endommagées sont remplacées par des pièces neuves. Lorsque les performances des batteries sont inférieures à 80% des capacités de charge initiales, elles sont systématiquement remplacées. Cerise sur le gâteau : le reconditionnement d’un smartphone impacte 5 fois moins l’environnement que la fabrication d’un neuf.

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Les innovations des dernières générations de smartphones ne sont pas forcément utiles et l’achat d’un smartphone neuf (et souvent relativement coûteux) n’est dès lors pas indispensable.

Quant à acheter un smartphone de seconde main chez un particulier sans la garantie d’un reconditionneur sérieux, le pari reste risqué. Chaque année, la batterie perd en effet 10% de ses capacités de recharge. Sans compter les autres « failles » peut-être cachées..

La meilleure solution est l’achat chez un vendeur reconnu de smartphones de seconde main reconditionnés. Ils sont testés afin d’établir un diagnostic précis de leur état. les pièces endommagées sont remplacées par des pièces neuves. Quand les performances de la batterie sont inférieures à 80% des capacités de charge initiales, elles sont systématiquement remplacées. 

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Briques, portes, carrelages, isolant, évier, pavés, poutres… Lorsque vous utilisez des matériaux de récup’ pour construire ou rénover, vous faites du bien à l’environnement et à votre portefeuille. D’autant qu’il existe aujourd’hui de plus en plus de filières de revalorisation de ces matériaux de seconde main, par exemple:

  • Via le site 2ememain;
  • YouBric.be: une plateforme qui permet de vendre et acheter des matériaux de construction de seconde main
  • Opalis: site qui facilite le recours à des matériaux de réemploi dans des projets de construction et de rénovation
  • Cluster Eco-Construction: pour trouver des entreprises et/ou artisans durables
  •  

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

L’achat de matériaux de construction neufs en magasin de bricolage peut être assez onéreux. Sans compter que ces matériaux de construction ou de rénovation nécessitent beaucoup de ressources et d’énergie pour être produits et deviennent parfois trop vite des déchets.

Si vous faites appel à des professionnels de la construction et de la rénovation, pensez aux entreprises sociales, par exemple d’insertion, qui utilisent (pour certaines d’entre elles) des matériaux écologiques et durables.

Vous pouvez aussi chercher des matériaux de seconde main: dans des magasins ou sur des sites spécialisés. Consultez les sites suivants, cela vous donnera quelques idées : 

  • Via le site 2ememain;
  • YouBric.be: une plateforme qui permet de vendre et acheter des matériaux de construction de seconde main
  • Opalis: site qui facilite le recours à des matériaux de réemploi dans des projets de construction et de rénovation
  • Cluster Eco-Construction: pour trouver des entreprises et/ou artisans durables

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Certains objets comme les lattes, les paires de ciseaux, les taille-crayons, les fardes à rabat, les cartables ou les classeurs à anneaux sont tellement simples et solides que vous pouvez facilement les réutiliser d’année en année ou les récupérer de quelqu’un d’autre (don ou échange). En cherchant dans vos tiroirs et armoires, vous retrouverez certainement du matériel en parfait état et qui ne demande qu’à resservir.

L’achat de matériel de seconde main dans les bourses ou brocantes est également une alternative économique et durable si vous n’avez pas la possibilité de récupérer du matériel ou tout simplement pour compléter votre liste.

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Lorsque vous achetez du neuf en magasin, vous ajoutez finalement des déchets aux déchets. D’autant que vos enfants risquent de se laisser tenter par un cartable tendance, un classeur décoré avec son animal préféré ou un stylo de fantaisie… qu’ils délaisseront bien vite. Commander neuf via le net est peut-être plus rapide mais certainement pas durable.

Il vaut mieux alors acheter dans un commerce de proximité ou, si vous n’avez pas le choix, commander en ligne sur un site de seconde main. Mais alors, sans voir l’objet, vous ne pouvez pas être certain de sa qualité ni estimer clairement son état, son volume, son poids…

La récup’ du matériel de l’année précédente complétée par l’achat de matériel de seconde main dans les bourses ou brocantes est une alternative plus durable et économique!

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

L’avantage de la formule « ludothèque » est triple :

  1. vous pouvez vous faire conseiller par un spécialiste des jeux de société
  2. vous avez la possibilité de varier les parties en choisissant des jeux différents à chaque fois
  3. et vous ne devez plus acheter de jeux qui vont finalement se retrouver au fond d’une armoire.

L’achat de jeu de seconde main sur les brocantes est une alternative intéressante qui permet aussi d’échanger sur le contenu du jeu tout en achetant à moindre coût. Cependant assurez-vous que le jeu soit bien complet. Cela vous évitera déceptions et encombrements inutiles de vos armoires.

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Vu à la TV ! La tentation est grande de céder aux sirènes de la consommation. Le problème, c’est qu’une fois que l’attrait du neuf sera passé, vous allez vous laisser tenter par des jeux encore plus « funs ».. Au risque de remplir vos armoires d’objets inutiles et finalement coûteux.

Privilégiez plutôt le seconde main ou inscrivez-vous plutôt dans une ludothèque:

  1. vous pouvez vous faire conseiller par un spécialiste des jeux de société
  2. vous avez la possibilité de varier les parties en choisissant des jeux différents à chaque fois
  3. et vous ne devez plus acheter de jeux qui vont finalement se retrouver au fond d’une armoire

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Pratiquement inusable, la brouette s’utilise relativement peu et se range difficilement au fond de la cabane du jardin. Avec un peu d’organisation, c’est un outil qui peut être très facilement acheté à plusieurs (entre voisins) et passer de jardin en jardin en fonction des besoins.

L’achat d’une brouette en seconde main (sur un site internet ou pas) est une alternative acceptable si le prix proposé n’est pas aussi élevé que celui d’une neuve en promotion. Vérifiez évidemment que l’outil ne soit pas en piteux état.

 

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

À moins que vous ayez besoin de votre brouette très souvent (pour des travaux intensifs sur un chantier, dans votre jardin ou votre potager), l’achat d’une neuve que vous n’allez utiliser que quelquefois par an n’est pas vraiment indispensable.

Pensez “proximité”: un voisin peut-il vous prêter sa brouette? Pouvez-vous l’acheter ensemble? Notez que les achats en magasin sont plus respectueux de l’environnement que les achats en ligne. 

La bonne question est « De quoi ai-je besoin ? ». Quand ? Combien de fois ? Pour quoi faire ? En fonction des réponses, vous ferez le bon choix.

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Récupérer les graines de vos plantations pour les faire germer l’année suivante: une chouette habitude à acquérir, que l’on soit jardinier averti ou amateur, Tomates courgettes, potirons, radis, cosmos….

Tentez l’expérience, vous serez surpris et accomplirez un geste récup. Il existe des événements pour troquer ses graines mais entre amis ou voisins, c’est encore plus facile !

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

Récupérer les graines de vos plantations pour les faire germer l’année suivante: une chouette habitude à acquérir, que l’on soit jardinier averti ou amateur,

Bien entendu, il est plus facile d’acheter des graines que de les récolter mais le plaisir n’est pas le même. Et il faut bien commencer donc… Si vous ne trouvez personne pour vous donner des premières graines, et que vous devez en acheter, privilégiez des semences bio et/ou locales (Semailles, Cycle en terre….).

Bonne réponse

Bravo, c’est la meilleure solution !

Le Furoshiki est un emballage en tissu originaire du japon. Taillé dans un vieux T-shirt, un rideau élimé ou une taie d’oreiller mise au rebut, cet emballage cadeau « zéro déchet » réutilisable et original peut être particulièrement joli si l’on choisit de beaux tissus de récupération.

Récupérer les emballages cadeau de l’année précédente est une alternative si bien sûr ils sont impeccables (non froissés ni déchirés).

Utiliser du papier journal ou des pages de magazines peut également faire l’affaire ! 

 

 

Mauvaise réponse

Vous pouvez faire mieux !

L’emballage cadeau acheté en magasin est synonyme de gaspillage: c’est du papier fabriqué pour être déchiré et jeté au lendemain des fêtes! Le faire emballer par le magasin, c’est facile mais pas durable alors qu’il existe des alternatives aux emballages jetables pour malgré tout garder le côté magique d’une fête, 

  • Les emballages du type furoshikis. Le Furoshiki est un emballage en tissu originaire du japon. Taillé dans un vieux T-shirt, un rideau élimé ou une taie d’oreiller mise au rebut, cet emballage cadeau « zéro déchet » réutilisable et original peut être particulièrement joli si l’on choisit de beaux tissus de récupération.
  • Ou des emballages de récup ( ceux de l’année précédente, du papier journal customisé etc)
  • Ou rien du tout! Proposez alors de pêcher les cadeaux dans une grand boîte en essayant de faire deviner ce que c’est !

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !