En route vers le zéro déchet, se démaquiller sans jeter

Le zéro déchet au quotidien, c’est facile ! Même si cela ne parait pas grand-chose, les femmes utilisent en moyenne 6 cotons par jour pour se démaquiller soit 2.160 cotons par an qui sont jetés !

Coton à démaquiller réutilisable ?

Il existe sur le marché des disques lavables qui sont fabriqués pour durer plusieurs années. Réalisés en coton bio, bambou ou une autre fibre végétale, ils s’utilisent une fois puis se lavent en machine.

C’est bien un geste Zéro déchet !

  1. Premier avantage, écologique. Car laver son coton est moins polluant que de le jeter tous les jours puisqu’on va diminuer fortement les impacts environnementaux liés à leur production, leur transport et leur traitement en tant que déchet. Un autre avantage écologique est sa longévité. Il suffit d’acheter une fois ses cotons réutilisables et puis c’est fini. A l’inverse, les paquets de cotons jetables sont à racheter environ tous les deux mois voire tous les mois (avec aussi le pochon en plastique qui l’accompagne).
  2. Deuxième avantage : plus économique
    > Un paquet de cotons à démaquiller jetables coûte entre 60 centimes et 2€ selon les marques. Il faut en racheter tous les mois, ce qui représente, au maximum, un budget de 24€ par an.
    > Un disque lavable coûte en moyenne entre 7 à 10€ le paquet de 10, ce qui représente, pour 20 cotons à laver régulièrement, un budget qui va approximativement de 15 à 20€. Le coût de l’entretien, lui est quasi nul à partir du moment où les cotons réutilisables sont mis en machine avec le linge de la semaine.

Est-ce pratique ?

Au niveau de l’usage, c’est pratique pour les textures plutôt épaisses comme les laits démaquillants, mais un peu moins pour les textures liquides. En effet, le disque lavable a tendance à se gorger de lotion et à en déposer moins sur la peau. Donc le mieux est de faire soi-même sa lotion démaquillante pour les yeux, une solution biphasée à base d’une solution aqueuse comme la fleur de bleuet et d’une solution à base d’huile de ricin ou d’huile d’amande douce par exemple qui offre une texture plus épaisse et donc moins absorbante.

Pour le roulement quotidien, c’est pratique mais il faut en acheter au moins 20 pour tenir une semaine en utilisant deux disques par jour…

Où acheter ces cotons démaquillants lavables ?

Sur les sites spécialisés en produits écologiques où dans les magasins bios de notre région.

Vous pouvez écouter l’interview de Laetita Canu dans l’émission Aller-Retour sur Vivacité.

Une question une demande ?
Contactez-nous !