3 nouvelles communes auront leurs Ambassadeurs

Walcourt, Florennes et Fosses-la-Ville emboîtent le pas à Sambreville dans l’aventure des Ambassadeurs de l’Environnement pour plus de propreté.

Genèse du projet

Né d’une réflexion liée à la propreté des sites qui accueillent les bulles à verre à Province de Namur, le projet « Ambassadeurs de l’Environnement » a été initié à Sambreville sous la forme d’un projet pilote. 

Pour rappel, les bulles à verre, ça représente :

  • 772 emplacements (soit un site pour 635 habitants), 1994 bulles (pour le verre blanc et le verre coloré)
  • 7 chauffeurs pour la collecte du verre ; 3 chauffeurs pour le nettoyage des bulles et des alentours 
  • 13 camions pour la collecte, le transfert et le nettoyage
  • 16.000 tonnes de verre par an (soit 33 kg/an/habitant)
  • Toutes les bulles sont par ailleurs géolocalisées

Mais ces sites font régulièrement l’objet de dépôts sauvages. Des contrôles sont effectués périodiquement par Fost Plus (tous les 3 mois, de manière aléatoire) pour détecter les sites problématiques et corriger les anomalies. Des efforts importants sont consentis par BEP Environnement pour rendre les sites plus propres mais il est nécessaire d’agir en amont, afin de sensibiliser les citoyens à maintenir les emplacements de bulles à verre dans un bon état de propreté.

relais locaux

C’est dans ce contexte que BEP Environnement a souhaité agir et a été, sur la problématique, à l’écoute des préoccupations des citoyens de Sambreville, en particulier le Conseil Consultatif des aînés. Un appel à candidat a été lancé pour constituer un réseau d’ambassadeurs, relais de proximité pour informer et sensibiliser les citoyens aux bonnes pratiques.

De fil en aiguille et compte-tenu des préoccupations bien plus larges que la propreté aux abords des bulles à verre, les ambassadeurs sont aujourd’hui les relais locaux de la sensibilisation au tri, à la réduction des déchets et à la propreté publique.

le projet fait des émules

Le projet lancé fin 2016 à Sambreville fait aujourd’hui des émules puisque 3 nouvelles communes (Walcourt, Florennes et Fosses-la-Ville), séduites par le projet, rejoignent le mouvement et vont lancer, à leur tour, le projet et « recruter » leur réseau d’ambassadeurs de l’environnement pour agir à l’échelle de leur territoire.

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.