Sécurisation des sites par le placement de caméras

BEP Environnement a constaté ces dernières années une recrudescence de vols (métaux, DEEE, batteries, carburant…), de vandalisme (dégradation de clôtures, de portes, de conteneurs, des éclairages…) dans ses différents parcs à conteneurs ou dans certains sites d’exploitation.  Il faut également déplorer des agressions verbales, voire physiques, de préposés par des usagers irrespectueux des modalités d’accès aux parcs à conteneurs.

Installation de caméras de surveillance

Afin d’assurer la sécurité des biens, mais aussi celle des personnes, une sécurisation des sites par le placement de caméras a été initiée en 2015 dans le strict respect de la législation en vigueur sur la protection de la vie privée.

L’équipement des sites a été divisé en 3 phases :

  • En 2015-2016, 13 sites ont été équipés ;
  • En 2016-2017, 8 sites ont été équipés, cette seconde phase s’est clôturée ce 21 mars par la réception des différentes installations.
  • La troisième et dernière phase sera lancée en 2017, pour être finalisée en 2018.

Impact sur la sécurité

L’installation de la vidéosurveillance s’inscrit pleinement dans la sécurisation des sites d’une part et dans la protection du personnel d’autre part.  Celui-ci se sent mieux protégé contre les agressions. Nous constatons une augmentation significative de la collecte des DEEE dans les parcs équipés de caméras.  Concernant le vol de métaux, cela reste à confirmer sur du plus long terme.

La vidéosurveillance a démontré à plusieurs reprises son utilité par rapport aux différends plus ou moins graves dont sont victimes nos préposés avec certains usagers. La mise à disposition (sur demande ou spontanée) des images aux services de police contribue à la lutte contre les incivilités environnementales.  Plusieurs dossiers ont pu être rapidement réglés grâce à l’appui des images de la vidéosurveillance.

 

 

Une question une demande ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.