Faire ses courses autrement pour réduire ses déchets alimentaires

En Europe, chaque année, près de 50% des aliments sains sont gaspillés. En Wallonie, un citoyen gaspille de 15 à 20 kilos de denrées alimentaires par an en les jetant à la poubelle. Chaque ménage jette ainsi l’équivalent de 174 euros de nourriture à la poubelle ! Pourtant, le gaspillage alimentaire est un non-sens social, environnemental et a un impact sur notre budget.

Comment l’éviter ?

 

En préparant ses courses

En faisant une liste d’achats et en établissant les menus pour la semaine. Pour cela, on s’inspire simplement des aliments qui sont déjà dans le frigo et/ou les armoires à provision. Cela évitera qu’ils ne soient pas consommés.  

 

Pendant les courses, en ayant en tête quelques bons réflexes antigaspi

  • N’oublions pas qu’un produit en promotion n’est pas nécessairement un produit dont on a besoin.
  • Acheter en vrac vous permet d’acheter les quantités en rapport avec vos besoins et ainsi d’éviter de les jeter. .
  • Vérifiez la date de conservation des aliments pour qu’elle s’accorde avec vos menus de la semaine et assurez-vous que l’emballage n’est pas abîmé car la durée de conservation de l’aliment peut en être réduite.
  • Prenez les produits réfrigérés et surgelés en dernier lieu et utilisez un sac isotherme pour ne pas qu’ils dégèlent après les courses (respecter la chaîne du froid).
  • Pensez à acheter local et de saison. C’est plus frais et vitaminé ! La quantité de CO2 émise pour la production de tomates belges des champs en saison : 0,2KG Espagne : 0,6KG Belges produites sous serres, hors saison 2,3 kg !

 

Après les courses, en conservant bien les aliments

Placez rapidement au congélateur les aliments achetés afin qu’ils ne décongèlent pas et organisez le rangement de votre frigo en les mettant à la bonne place et ceux qui doivent être mangés rapidement en avant. Le frigo est divisé en plusieurs zones de fraîcheur que vous découvrirez en consultant son mode d’emploi.  Certains aliments ont une date limite d’utilisation optimale (DLUO) et d’autres, une date limite de consommation (DLC). Quand la DLUO est dépassée, les aliments concernés ne présentent en principe pas de danger à être mangés (chocolats, biscuits). Parmi les aliments périssables sur lesquels il est inscrit une date limite de consommation, certains (viande fraîche) présentent un danger pour la santé au-delà de la date indiquée.

 

Après le repas, s’il y a des restes, pensons à les accommoder !

En plus des livres de cuisine dédiés à ce sujet, Là, plein de trucs et astuces existent. Pour rafraîchir des légumes et les rendre à nouveau croquant, il faut les couper, les laver et les laisser tremper dans de l’eau légèrement sucrée au frigo. Le lendemain, ils seront à nouveau croquants !

Pour conserver + longtemps les champignons de Paris, enroulez-les dans du papier journal. Jeter un pain entier correspond à faire tourner un lave-vaisselle deux fois !

Vous voulez en savoir plus ? Consultez la brochure de la Copidec « Le gaspillage alimentaire, un coup dur pour votre budget ».

Vous pouvez écouter l’interview de Carine Bomal dans l’émission

Une question une demande ?
Contactez-nous !